Think AFRICA un réseau incontournable pour améliorer la visibilité et le positionnement des entreprises tunisiennes sur le marché de l’Afrique Subsaharienne
25 mars 2019
25 mars 2019, Comments: 0

Agissant dans le cadre d’une approche pratique d’un travail de synergie de tous les intervenants étatiques et non étatiques, le réseau THINK AFRICA, a été créé en 2017, afin d’inciter et d’accompagner un plus grand nombre de PME tunisiennes dans leur démarche de promotion des exportations sur le marché africain, qui constitue un important levier.                 Ce réseau est une plateforme de structures qui permet d’échanger sur l’offre existante, coordonner les différents services, faire une promotion commune de services, améliorer les offres existantes à travers un échange de bonnes pratiques et proposer des recommandations pour l’amélioration des conditions cadre à l’export. 

Ouverte pour tout intervenant, que ce soit un organisme publique ou privé, qui agit au service des entreprises exportatrices, la plateforme a comme objectif d’améliorer l’accès au marché d’Afrique subsaharienne, dans une démarche de collaboration entre  ses différents membres.

Néanmoins, les membres de cette plateforme qui sont répartis entre ministères, organismes d’appui, organisations patronales,  associations et chambres de commerce et d’Industrie régionales, ne cessent d’agir, chacun dans son domaine d’action, en vue de soutenir l’effort national pour la promotion des exportations en ASS, tout en cherchant des pistes de complémentarité.

En effet, agissant ensemble dans la même optique, et pour répondre à certaines attentes des entreprises tunisiennes qui s’intéressent aux marchés de l’ASS, cette plateforme en collaboration avec la GIZ , les CCI tunisiennes, et le CEPEX  a organisé une série de roadshows  en 2018 pour promouvoir les marchés de la RD de Congo , le Cameroun , et la Côte d’Ivoire, un marché que la CCI Cap Bon a pu franchir à grands pas via son projet CAP EXPORT.

Par ailleurs, ces road shows ont été une occasion pour les hommes d’affaires tunisiens pour découvrir les potentialités de ces marchés et de mesurer les perspectives des produits tunisiens exportables ainsi que les différentes questions liées au climat des affaires.

Conscients de l’importance croissante du marché de l’Afrique subsaharienne, et ressentant le potentiel non encore exploité de croissance sur ce marché, les membres de cette plateforme ont réalisé un sondage en septembre 2017, qui a touché 109 entreprises, et selon les entreprises actives en ASS et celles qui ont entamé des démarches pour se positionner sur ces marchés, il s’est avéré que tous les types de soutien devront être renforcés sur ces marchés , notamment l’organisation d’événements d’information, de rencontres B2B et l’appui aux entreprises via des services de Conseil, de formation et du coaching.

…….Des projets régionaux à une échelle nationale

 L’expérience de la CCI Cap Bon, via son projet Cap Export sur la Côte d’ivoire en 2018, puis Cap Export sur le Sénégal en 2019, a été un élément clé au sein de cette plateforme, dans la participation à la définition d’un manuel complet pour l’organisation d’une mission de prospection en ASS, où la CCI Cap Bon a transmis une expérience réussie partant d’un secteur pour diversifier dans un temps avancé les secteurs et les produits à exporter, surtout qu’ en 2017, seulement 686 (des 6079) entreprises exportatrices tunisiennes sont actives sur le marché africain, et la moitié de leurs exportations se concentrent sur l’Afrique occidentale et l’Afrique centrale. Toutefois la part des exportations vers cette région occidentale en Afrique sont passés de 66.5% (2002-2006) à 53,3%( 2014-2016). La performance en Afrique Centrale, quant à elle, s’est améliorée pendant la même période en passant de 15,7% à 21,8%.

Et environ 12 % des exportations tunisiennes se font avec l’Afrique : 8,7% avec l’Afrique du Nord et 2,3% seulement avec l’Afrique sub-saharienne.

Entre 2012 – 2016, les exportations des biens vers l’Afrique Subsaharienne ont connu une croissance annuelle moyenne de 1,2%. Ce taux peut être nettement amélioré par l’exécution d’une politique claire d’accompagnement des entreprises.

C’est pourquoi une concertation pareille ,entre les différents acteurs étatiques ou non , a été le point focal pour créer un groupement d’acteurs avec un focus Afrique subsaharienne pour faire de ce un réseau Think AFRICA un initiateur dont la mission est  de promouvoir et développer les exportations sur l’Afrique, appuyée par la GIZ, sous le mandat du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) dans le cadre du projet « Promotion des activités d’export créatrices d’emploi vers de nouveaux marchés africains (PEMA) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateforme E-learningCatalogue en ligneEspace Adhérents