M.Afif Chelbi : « Renouer avec le rythme de croissance historique des exportations »
21 mai 2018
21 mai 2018, Comments: 0

“Renouer avec le rythme de croissance historique des exportations tunisiennes est un enjeu fondamental et peut se réaliser dans l’élan entamé au début de l’année 2018 pour remettre le pays dans un cycle habituel de doublement de la croissance, regagner à terme un taux de croissance de 4% et rehausser la valeur du dinar”. Tel été la déclaration de M. Afif Chelbi, président du Conseil des analyses économiques (CAE), qui s’est exprimait, mercredi 9 mai à Tunis, devant des chefs d’entreprise tunisiens et français, sur “les préalables à la relance économique en Tunisie”, au terme de l’Assemblée générale annuelle ordinaire 2017 de la Chambre tuniso-française du commerce et de l’industrie (CTFCI).

Dans son intervention, Chelbi a souligné que “toutes les réformes envisagées pour la réalisation de ces objectifs doivent être socialement acceptées pour que la croissance économique profite à un équilibre et une stabilité sociale”.

Faisant l’état des lieux de l’économie tunisienne, Afif Chelbi a souligné que le premier trimestre a été marqué par une forte croissance des exportations (+35% au prix courant, contre seulement 7,5% durant la même période en 2017 et +12% au prix constant contre -3,3%), “en dépit de tous les problèmes”.

Les entreprises tunisiennes ont exporté pour une valeur de 35 milliards de dinars en 2017, dont 10 milliards de dinars (30%) vers la France.

“Les entreprises françaises continuent à investir en Tunisie avec optimisme. Elles ont investi environ 585 millions de dinars en 2017, soit 45% des Investissement directs étrangers (IDE)”, a-t-il souligné, rappelant que 60% des dirigeants de ces entreprises pensent que leur chiffre d’affaires va augmenter cette année 2018 et que “les success stories des entreprises se comptent par milliers en Tunisie avec des mutations technologiques importantes”.

Toutefois, fait-il remarquer, il y a une stagnation des exportations vers l’Union européenne (UE) pendant 7 ans autour de 9 milliards d’euros, une baisse des parts du marché de la Tunisie, alors que la résilience des entreprises a montré ses limites en baissant d’année en année depuis 2011, selon Chelbi.

Il a évoqué, à ce sujet, le Baromètre 2018 d’Ernst & Young (EY), lequel montre que 40% des entrepreneurs dans le pays estiment que leurs entreprises ont une capacité de survie limitée à deux ans si la conjoncture ne s’améliore pas ou se détériore.

Etaient présents aussi des chefs d’entreprise et des responsables tunisiens et français, Foued Lakhoua, président de la CTFCI, l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor, ainsi que des chefs d’entreprise membres de la Chambre.

De sa part, Foued Lakhoua, a appelé à réfléchir sur “une meilleure transformation de l’industrie et sur la démystification de la question de la privatisation des entreprises publiques tunisiennes”, recommandant l’identification de niches permettant à la Tunisie d’améliorer sa compétitivité, d’intégrer des chaînes de valeurs mondiales et d’accompagner les petites et moyennes entreprises tunisiennes (PME).

Il a également souligné l’intérêt d’identifier de nouvelles pistes pour renforcer le partenariat tuniso-français et de l’étendre à d’autres domaines à plus fortes valeurs ajoutées pour permettre aux entreprises des deux côtés d’exploiter les opportunités offertes par les marchés de l’Afrique subsaharienne.

Le Forum méditerranéen de la Mer

Dans cette perspective, Olivier Poivre d’Arvor a proposé une feuille de route économique pour les entrepreneurs tunisiens et français qui mettra en valeur le concept de “l’économie bleue” compte tenu de l’étendue des côtes des deux pays.

Le concept de l’économie bleue est un concept d’économie circulaire, apparu dans les années 90 en référence à la couleur de notre planète vue à distance et visant à ne plus produire de déchets et de polluants en s’inspirant de ce que fait la nature.

Poivre d’Arvor a évoqué, dans ce contexte, le rendez-vous important prévu en septembre 2018, en l’occurrence la première édition du “Forum méditerranéen de la Mer”, qui aura lieu à Bizerte et qui permettra de présenter les enjeux de la mer sous toutes ses composantes.

Ce forum s’inscrit dans le cadre de la “Saison Bleue”, initiative de l’Alliance Française en Tunisie, qui prévoit l’organisation d’une série de 150 manifestations (culturelles, scientifiques, économiques, touristiques…), entre le 15 juin et le 30 septembre dans l’objectif de remettre la Méditerranée au cœur des priorités de la Tunisie.

 Source : www.webmanagercenter.com

 

A propos du Conseil des analyses économiques

 Le Conseil des analyses économiques (CAE) a été créé officiellement en 2017,  et présidé par Afif Chelbi. Une véritable Task force ou un gouvernement de l’ombre, l’approche peut se révéler la meilleure solution pour avancer réellement et rapidement dans le plan des réformes.

Composition du conseil :

Elyès Jouini, Leila Baghdadi, Hazem Belgacem, Badreddine Ouali, Douraid Zaghouani, Mohamed Haddar,Hédi Larbi, Mohamed Laabidi,Aziz Mbarek ,Sonia Naccache,Dhafer Saidane, Oussama Tabbouri, Sami Zaoui, Noureddine Zekri.

Autres membres nommés:

Le président du Conseil national de la statistique,

Le Directeur général de l’Institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives,

Le Directeur général de l’Institut tunisien des études stratégiques

Le Directeur général de la politique monétaire à la BCT

Le Directeur général du centre de recherches et des études sociales.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateforme E-learningCatalogue en ligne