Lancement du 3 ème projet de développement des exportations
26 novembre 2015
26 novembre 2015, Comments: 0

Le gouvernement Tunisien a lancé mardi, 24 novembre le Troisième Projet de Développement des Exportations (PDE III) dans l’objectif d’augmenter substantiellement le volume des exportations tunisiennes, sur le long terme. Le coût total du projet est de 74,5 millions de dollars (près de 152,9 millions de dinars) avec un financement de la Banque Mondiale de 50 millions de dollars (près de 102,667 MD).

Le projet devant s’achever fin décembre 2020, est élaboré conjointement par la Banque mondiale et le ministère du commerce. Il vise à aider les entreprises à produire et exporter des biens et services diversifiés présentant une valeur ajoutée plus élevée et s’implanter sur de nouveaux marchés.

Le PDE III est un projet d’investissement qui vise à prolonger le soutien aux exportateurs tunisiens en assurant une synergie entre les différents programmes des différentes institutions qui sont des parties prenantes au projet (CEPEX, COTUNACE, Douanes, STAM, INNORPI et Ministères).

Ce projet est capital pour la Tunisie étant donné que le développement des exportations est un élément déterminant pour la croissance économique soutenue et la création d’emplois de qualité.

Objectifs du projet

Pendant les six années du projet, le PDE III vise à soutenir l’action publique en matière d’amélioration du milieu des affaires et de facilitation d’une croissance économique tirée par les exportations et, d’autre part, appuyer directement des entreprises du secteur privé en quête d’expansion et diversification de leurs offres exportables et de leurs marchés d’exportation.

Composantes du projet?

Le projet comporte 3 composantes principales, à savoir:

 Composante 1 : Appui à l’amélioration du climat des affaires et la diffusion de la technologie et de l’innovation, et ce à travers :

  • l’appui à la restructuration et la modernisation des Douanes, cette sous composante appuiera notamment les activités suivantes :
  • Mise à niveau du système informatique de la douane.
  • Promotion de la gestion des ressources humaines de la douane.
  • L’amélioration de la logistique pour le commerce. Le projet financera les activités suivantes :
  • Appui au ministère du transport afin d’améliorer le port de Radés et de développer les moyens logistiques.
  • Appui à la Société Tunisienne d’Acconnage et de Manutention pour assurer une gestion moderne et un suivi étroit des conteneurs.
  • l’Appui à la diffusion de la technologie et de l’innovation pour le commerce, particulièrement à travers :
  • Appui à l’INNORPI en matière d’élaboration des services de la propriété industrielle pour l’exportation
  • Etablissement de nouveaux systèmes relatifs à la traçabilité, la certification et l’accréditation de biens et de services destinés à l’exportation.

Composante 2 : Prestation de services financiers et non financiers aux entreprises d’exportation :

  1. Fonds d’Appui à la compétitivité et au Développement des Exportations

Les activités relevant de cette sous-composante toucheront notamment :

  • l’Appui aux entreprises exportatrices dans les secteurs à valeur ajoutée (dont 500 dans le secteur des services)
  • l’Appui au CEPEX pour diversifier les biens à exporter et les marchés.

 

  1. Garantie de préfinancement des exportations (Dhamen Finance)

Les activités relevant de  cette sous-composante seront les suivantes :

  • Assistance technique pour simplifier le mécanisme et les procédures de garantie.
  • Création d’un produit de garantie des investissements à l’étranger (GIE)

 

  1. Renforcement du Centre de Promotion des Exportations (CEPEX)
  • L’objectif est d’appuyer le CEPEX pour devenir un prestataire pérenne de services de développement des exportations pour les entreprises exportatrices tunisiennes.

 

Composante 3 : Appui à l’Unité de Coordination et de suivi de gestion du projet au ministère du Commerce :

L’objectif de cette composante vise à :

  • Renforcer la capacité de l’Unité de Coordination et de Suivi du Projet (UCSP) dans la mise en œuvre du projet ( à travers la formation du personnel de l’UCSP) , la prise en charge des réunions du comité de pilotage ..)
  • Appuyer les structures du ministère du commerce dans la réalisation des études et des stratégies de développement des exportations, facilitation du commerce et dématérialisation des procédures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateforme E-learningCatalogue en ligne